Saint Sylvestre

Le goût des traditions

Durant la période de fin d’année, les traditions remettent souvent le couvert. Alors que certains payent avec gourmandise leur tribut aux tables de la région, d’autres trouvent le courage d’une fraiche baignade. A l’aube du nouvel an, dans l’assiette comme sur les galets, les coutumes d’hier et d’aujourd’hui ont un goût d’encore. Tour d’horizon

12h00, 1er janvier. Pas complètement historique, mais pratiquée depuis des années, la baignade du nouvel an rassemble les plus intrépides. Etretatais ou touristes téméraires, ils sont chaque année un peu plus nombreux à affronter les 10° d’une mer en plein hiver. Galets et champagne,  le programme est alléchant, un plouf seulement les sépare, faut-il en avoir le courage ! Point de grand bain, mais un aller retour furtif dans la fraicheur saisissante de la Manche et déjà les bulles du champagne réchauffent les organismes. Après un « bonne année » aussi chaleureux que l’eau est froide, les flûtent s’entrechoquent. Originale et joviale, cette tradition nouvelle célèbre d’une bien belle manière l’esprit des fêtes de fin d’année à Etretat.

Pour les moins audacieux, les falaises et la mer peuvent tout autant s’admirer du coin d’une belle table remplit de spécialités locales. En fin d’année, celle du Donjon propose de renouer avec le goût des traditions. Le brunch, délicieusement classique, du chef Olivier Foulon, est un hommage gourmand aux produits de la région dans l’esprit de la grande cuisine française insufflée par Auguste Escoffier. Côtés écailles, les poissons en gelée partagent la table des terrines de Saint-Jacques et jalousie de Sole, les harengs se la coulent douce dans une marinade au vin blanc. Côté plumes, la tourte de faisan et le saucisson de colvert de chasse font la roue pour terminer lovés dans un bon pain fait maison. Les plats de famille, authentiques et chaleureux, précèdent le plateau de fromages qui laisse l’embarras du choix. Quand tout est bon, le plus simple est toujours de succomber sans restriction. Gourmandises et bûches ont un goût d’enfance pour un aller sans retour aux pays des souvenirs.

Galets et champagne, terrine et pain de campagne, sur la plage comme dans l’assiette, en période de fin d’année, le goût des traditions a tout bon. Au Donjon, l’héritage du passé, côté cuisine et côté chambre, se partage avec le plaisir de recevoir.