Le Volcan Le Havre

Le Volcan d'Oscar Niemeyer au Havre, œuvre architecturale inscrite au patrimoine mondial et scène nationale

 26 nov. 2021

Lors de votre séjour dans notre hôtel, nous vous conseillons de découvrir Le Volcan, une scène nationale au Havre qui propose une belle programmation.

A Etretat, notre hôtel-restaurant Le Donjon bénéficie d’un bel emplacement géographique puisque nous sommes situés sur les hauteurs de la ville. La mer et le centre ville se trouvent à une dizaine de minutes à pied, et dans les environs d’Etretat, les lieux à visiter et les activités à réaliser ne manquent pas. Cela vous laisse le choix et si vous avez envie de prendre un bain de culture, nous vous conseillons de faire un tour au Havre et plus précisément, au Volcan. A moins de 30 km de notre Domaine, ce centre culturel, qui est une scène nationale de référence en France, propose une programmation très variée : théâtre, musique, danse, cirque, images, arts numériques … 

Surnommé le « pot de yaourt » par les habitants de la ville en raison de sa forme, Le Volcan est le fruit du travail d’un célèbre architecte brésilien, Oscar Niemeyer. En effet, pour ce centre culturel, il voulait une architecture différente de celle des immeubles cubiques datant de la reconstruction de la ville. Aujourd’hui, si on le reconnaît toujours à son architecture surprenante, il est l’un des lieux incontournables du Havre.  

 

Un centre culturel situé au cœur de la ville et récemment réhabilité 

 

La construction de cet espace a duré 4 ans, de 1978 à 1982, et fait suite à la décision d’Auguste Perret, architecte en charge de la reconstruction du Havre après la Seconde Guerre mondiale, de recréer un espace culturel et commercial autour de la place Gambetta. 

Dessiné par Oscar Niemeyer, ce centre culturel a été inauguré le 18 novembre 1982. D’ailleurs, suite à son inauguration, l’ancienne Maison de la Culture et le Théâtre de l’hôtel de Ville y ont pris leurs quartiers. Et c’est en 1990 qu’il est baptisé Le Volcan. A l’intérieur, ses deux salles sont également renommées : le Grand Volcan pour la grande, et le Petit Volcan pour la seconde. 

Puis, en 1991, il obtient le label « Scène nationale », remis par le ministère de la Culture, qui désigne des lieux culturels proposant au public une programmation pluridisciplinaire et donnant aux artistes les moyens de travailler, de créer, d’exprimer leurs talents. 

En 2005, il rejoint le patrimoine mondial de l’UNESO. 5 ans après, une nouvelle page s’écrit dans l’histoire du Volcan avec le lancement d’un projet de réhabilitation. Des travaux sont entrepris, dont la transformation du Petit Volcan en médiathèque, l’amélioration de l’acoustique des lieux, le réaménagement des espaces d’accueil du public. Une rénovation nécessaire pour continuer à en faire un centre dédié à la culture pluridisciplinaire et un lieu tourné vers l’avenir. Après 3 ans de travaux, la réouverture s’est déroulée le 7 janvier 2015. 

 

Une scène contemporaine offrant une riche programmation

 

En tant que scène nationale, Le Volcan organise tout au long de l’année de nombreux événements. Quelle que soit la période où vous séjournez dans notre hôtel à Etretat, vous trouverez toujours un spectacle à voir, ou une manifestation à laquelle participer. Chaque saison, ce lieu accompagne différents artistes. Jusqu’à la fin 2021, vous pouvez notamment assister à Mars 2037, une comédie musicale spatiale ; à un atelier théâtre clown ; à des représentations du Ballet du Grand Théâtre de Genève ; à la 4ème édition de l’Ad Hoc Festival (du 4 au 12 décembre 2021). 

De même, depuis 15 ans, en partenariat avec l’université Le Havre Normandie, Le Volcan organise une Université Populaire avec des rencontres autour de différents thèmes tels que la littérature et la musique, des ateliers, des tables rondes et des conférences. Alors, si vous avez prévu une visite au Havre au cours de votre séjour à l’hôtel Le Donjon à Etretat, n’hésitez pas à aller voir de plus près ce fameux Volcan !  

 

Le Volcan

8 place Oscar Niemeyer, 76600 Le Havre

www.levolcan.com 

 

Crédit photo : Cédric Choquenet @Kaessdrix